Résoudre : *
22 − 18 =


Résoudre : *
13 + 25 =

Une voix puissante et rauque, un flow efficace, des paroles aussi sombres et profondes que des abysses, un piano dramatique : voilà comment Scylla, monstre du rap francophone, nous prend aux tripes. Le rappeur belge mise sur la pertinence des mots pour ne laisser personne indifférent ! Il y a un mois, Scylla nous présentait son nouveau son Sales Mômes, en featuring avec son ami Furax Barbarossa… un titre en clin d’œil avec son passé dans le crew d’OPAK !

Gilles, aka Scylla, est un rappeur belge qui naît en 1980, originaire de la commune néerlandaise de Drogenbos, en Belgique. C’est pendant son adolescence que Scylla s’éprend de l’écriture. Il fait ses premier pas dans la musique en 2002, en rejoignant le collectif hip hop bruxellois OPAK. Fasciné par le monde marin, c’est tout naturellement que le jeune artiste endosse le nom de la créature mythologique marine Scylla. Le crew publie alors deux albums : L’Arme à l’œil en 2004, et Dénominateur Commun deux ans après.

C’est en 2009 que Scylla se fait remarquer en solo dans le milieu, lorsqu’il gagne le concours Musique à la Française. Ce succès lui assure une place de choix dans la programmation de festivals, ainsi qu’un premier EP, Immersion, composé de cinq titres et d’un remix. Le rappeur présente en 2011 son mini album Thermocline. Les neufs titres de l’opus ne sont finalement pas retenus pour un projet d’album. En juin 2012, le maxi Second Souffle dévoile quatre titres dont le morceau éponyme Second Souffle.

C’est finalement en février 2013 que le premier album de Scylla, Abysses, voit le jour. Quinze titres composent l’album, et sont pour la plupart du temps réalisés en solo. Certains se font néanmoins en collaboration avec les artistes Tunisiano, REDK, Saké des Zakariens et son ami Furax Barbarossa. Avec la qualité de ses textes, l’album de Scylla est très bien reçu de la critique, et se hisse dans les tops français. En 2017, Scylla sort son second album : Masque de Chair. À la suite de Douleurs Muettes, le dernier titre d’Abysses, l’album se fait plus épuré par rapport à l’opus précédent. Scylla se base moins sur les effets orchestraux et électroniques, mais davantage sur l’émotion de la voix et des textes, accentuée par un piano simple. Un album qui annoncera une collaboration entre deux individus au premier abord complètement différents, mais qui s’avèreront pourtant si harmonieux…

Scylla réalise entre autres plusieurs collaborations au cours de sa carrière : il participe notamment au remix de Dernier MC de Kery James, pour son album homonyme. Néanmoins, la rencontre la plus singulière que Scylla ait pu faire reste avec le pianiste virtuose Sofiane Pamart. Ensemble, les deux artistes enchaînent les dialogues en piano-voix intimistes, pour réaliser les deux albums Pleine Lune en 2018, et Pleine Lune 2 un an après. On retient notamment ce fameux CLASH, où Scylla nargue avec animosité le pianiste dans un subtil combat musical, tandis que Sofiane se défend à travers son instrument, impassible et émouvant à la fois. Le duo est inimaginable : le piano enlace avec douceur les paroles virulentes du rappeur. Les mots nous glacent, la musique nous réconforte. Alors que Scylla est la nuit, l’obscurité, la gravité propre aux adultes, Sofiane Pamart représente le clair de lune, l’innocence et l’insouciance de l’enfance. Un tel contraste qui ne fait que renforcer l’éloquence des textes de Scylla, sublimés par l’œuvre de Chopin.

Éclipsé par les deux albums de Pleine Lune, l’Album Fantôme voit le jour et se compose d’une vingtaine de titres que Scylla écrit au fil de sa carrière. L’opus commence par le discours percutant de Charlie Chaplin, à la fin du célèbre film Le Dictateur (1940). Une réplique cinématographique qui annonce de but en blanc la pensée de Scylla, et notamment son titre Appel à la Paix. Son dernier album, BX Vice (2019) est un hommage à son pays natal.

Un an après, Scylla revient nous heurter de plein fouet avec plusieurs singles illustrés par le talentueux Ebo. L’ancien membre d’OPAK fait notamment un petit retour aux sources avec le titre Sales Mômes, en feat avec son bon copain et collègue Furax Barbarossa. Le rappeur ne manque pas d’être ironique quant à l’actualité, arborant le masque sous un parapluie de ciel bleu dans son clip Le son de l’été. Enfin, Un Printemps sur Mars révèle l’étrangeté de la situation du confinement, mais néanmoins l’espoir d’un avenir meilleur (« J’ fais confiance au ciel, j’apprends toujours à m’y fier, car je sais que c’est du chaos que renaissent les étoiles »). Le single annonce par ailleurs un nouvel album en cours…

Alice NICOLAS

Scylla - Sales mômes Feat Furax Barbarossa [Vidéo Officielle]
Scylla Feat Furax Barbarossa – Sales mômes
Défiler vers le haut