Résoudre : *
24 − 14 =


Résoudre : *
44 ⁄ 22 =

La FOUINE, sombre ?

Avec 15 ans de carrière, une dizaine d’albums et plusieurs projets à son actif, des apparitions dans plusieurs séries TV (dont Insoupçonnable diffusé depuis le 13 septembre 2018 sur TF1), ainsi qu’un passage en tant que juré de Pop-stars, La Fouine reste l’un des rappeurs les plus marquants de sa génération, même s’il est moins présent depuis quelques années. Son projet, Capitale du Crime Censuré, était sorti en juin 2017 sans toutefois être un grand succès commercial. Avec Sombre, Fouiny a décidé de montrer qu’il n’est pas fini comme certains le pensaient.

Vipzone : La fouine alors que tout le monde te croyait totalement hors courses tu fais un come-back qui paraissait improbable voir impossible peux-tu nous expliquer ce retour dans les bonnes grâces du public ?

LA FOUINE : (Sourire). Vous savez, il est imprudent d’enterrer un grand rappeur avant qu’il ne décide lui-même de siffler la fin du jeu.

Il est vrai qu’il y a eu un moment de calme ces dernières années et cela a suffit pour que les gens annonces ma mort dans le game et par rapport à tout ça j’ai dû prendre un peu de recul pour revenir plus fort.

Vipzone : Dans le titre Sombre tu dis :

« L’objectif, c’est d’être riche, ce n’est pas d’en avoir l’air Si, demain, je meurs, rien à battre tant que j’ai le front par terre ».

Tu penses que seul l’argent compte dans ce monde ?

LA FOUINE : OUI et non. Oui parce que quoique vous fassiez dans le monde si vous n’avez pas un certain niveau de vie vous n’êtes pas considérez ce qui est dommage. Et ensuite non parce que dans la vie il n’y a pas que l’argent mais quelque soit ce que tu as fais par le passé dès que tu as un petit moment de mou on t’enterre rapidement et c’est mon cas. « Depuis 15 ans que je fais de la musique, je gagne de l’argent. Je l’ai toujours placé. Aujourd’hui, je ne fais pas du rap pour gagner de l’argent. Pareil quand je fais du cinéma. Je fais de la musique avec le cœur. C’est juste une question de kiff. (…) J’ai placé mon argent là où il le fallait parce que je suis un homme d’affaires. Je rentre en studio pour me faire plaisir. Je n’ai donc pas besoin de me positionner. Je n’ai ni besoin d’être street, ni commercial. »

Vipzone : il y a un bout de temps tu as participé à un album hommage ! Intitulé Affaire de Famille qui vient de sortir et sur lequel, nous retrouvons tous les grands du rap actuel tels que Nekfeu, Youssoupha, La Fouine, Black M, Hayce Lemsi ou encore La Synesia par exemple. Ces artistes rendent hommage à leurs grands frères comme Passi, Pit Baccardi ou Doc Gyneco, offrant ainsi la possibilité aux plus jeunes de découvrir les titres de ces derniers.

LA FOUINE : Oui comme je le disais tout à l’heure ce n’est pas parce que ces grands frères ne sont plus aussi actifs qu’on ne doit pas leur reconnaitre ce qu’ils ont fait pour le rap français. J’ai trouvé l’idée géniale et donc je n’ai pas hésité à me joindre à cela.

Vipzone : Tu as trouvé dans ton entourage quelqu’un qui peut critiquer cet album vu que les deux univers sont vraiment séparés ?

LA FOUINE : Non, je n’écoute pas trop les critiques ; j’essaie juste d’entrer dans le cœur des gens et quand je n’y arrive pas, je ne force pas.

Vipzone : Nous t’avons « googlisé » et c’est révélateur, il y plusieurs dizaines de liens directs sur toi et tu as vraiment supplanté l’animal appelé la fouine. Même Wikipédia est fan de toi. C’est un super référencement. Quoi tu es à fond sur Internet ?

LA FOUINE : Non, je n’y vais presque jamais !!

Vipzone : Quoi ? T’as pas de compte Facebook, Twitter pour tes fans ?

LA FOUINE : Bien sur ; j’ai Twitter sur mon téléphone. C’est moi-même qui actualise et qui gère. Je consulte régulièrement.  Mais pour Facebook, c’est toute une équipe qui bosse là-dessus. Ils ont mon code, ils actualisent, ils entretiennent ma visibilité. Quelques fois, il arrive que moi-même je réponds aux messages. Je n’ai pas beaucoup de temps.

Vipzone : Explique-nous, parfois comment sur tes albums certains de tes titres peuvent parfois être les inverses d’autres titres ?

LA FOUINE : Ça à l’air de surprendre les gens pourtant c’est normal. C’est le rap. Tu aimes 2Pac ? Tu aimes Dear Mama, Tu aimes NTM ? Tu aimes « Ma benz benz » autant que tu aimes sombre C’est le hip hop, c’est comme ça depuis le début. Moi je ne fais pas qu’un seul volet. En vrai, il n’ya rien de novateur. Mais les gens se sont tellement pris la tête en voulant cataloguer : « ça c’est hardcore, ça c’est underground, ça c’est cool, ça c’est commercial » tellement qu’ils en ont oublié l’essence du rap français. L’essentiel c’est de faire rêver les gens, c’est de les faire kiffer.

Vipzone : En tout cas, on remarque que cette double-mix-tape est très hardcore on n’a pas cette dualité qu’on pouvait constater sur d’autres albums ?

LA FOUINE : C’était cela l’objectif. Que ce soit dans le choix des chants, des mélodies, dans la dureté des thèmes, dans l’écriture, dans le choix des instrumentaux, le concept du truc, c’était vraiment sans concession. Je n’ai pas fait cet album pour qu’il soit joué en radio. Je l’ai fais à fond comme il doit être fait. Exactement comme je l’imaginais. Je voulais un album Plus incisif et plus sérieux, dans un rap travaillé qui devrait beaucoup plaire à  ma communauté.

Vipzone : Et sur ton label, Banlieues Sales, il y a qui d’autres comme artistes ?

LA FOUINE : Il y a moi, il ya Grille, Chamboudot, Evans, Emaès. Donc du hip hop, du rnb, bref tout ce que j’aime quoi …

Vipzone : Et tu as un lien poussé avec les Antilles apparemment?

LA FOUINE : Franchement, quand j’y étais il y a quelques années j’ai été touché par l’accueil des gens là-bas. J’ai beaucoup aimé le fait de découvrir les Antilles et pour les remercier j’y étais pour tourner le clip de « Veni Vidi Vici » c’était super cool.

Vipzone : C’est quand tes prochaines vacances ?

LA FOUINE : Je n’ai pas de vacances moi.

Vipzone : Jamais de vacances ?

LA FOUINE : Quand je veux, je vais au Maroc, ou aux States un petit week-end. Mais là, actuellement, je n’ai pas beaucoup de temps. Je travaille beaucoup. Tu sais, le rap appartient à celui qui se lève tôt.

Vipzone : As-tu des ambitions dans d’autres domaines artistiques ?

LA FOUINE : Ma seule ambition actuellement c’est de continuer à faire kiffer les gens avec ce dernier album.

Vipzone : Là, si tu prends ma place, tu voudrais interviewer qui ?

LA FOUINE : Non personne ! Ça m’intéresse pas d’interviewer les gens ! Ce n’est pas mon kif. J’aime les gens et ce qu’ils font. Les gens que tu aimes. J’aime les regarder à la télé,  écouter leurs musiques, voir leurs films ; mais pas plus. Ça n’a jamais été mon kif de les rencontrer.

Vipzone : Un mot à l’endroit de tes fans qui te suivent et particulièrement ceux des réseaux sociaux ?

LA FOUINE : Vous savez chaque artiste sait que sans ses fans il n’est rien ! C’est eux qui décident de la popularité et de la réussite d’un son ou d’un album.

Merci à tous les vrais supporters. C’est que le début la famille.

La Fouine feat Dj Aymoune - GNAGNAGNA (directed by @cmdelux)
LA FOUINE feat DJ AYMOUNE – Gnagnagna
Défiler vers le haut