Résoudre : *
23 × 27 =


Résoudre : *
10 ⁄ 10 =

La tragique nouvelle est tombée : Malik Abdul Basit, l’ex-membre fondateur de The Roots, est décédé à l’âge de 47 ans. Né à Philadelphie en 1972, le rappeur avait intégré le fameux crew hip hop à ses débuts, aux côtés de Black Thought et Questlove, en 1987.

C’était « l’un des MCs les plus doués de tous les temps », et il avait participé aux débuts de l’épopée rap de The Roots en partageant son flow inoubliable avec Black Thought, pour une musique hip hop percutante et mélodique, imprégnée de sonorités jazz. 

Malik avait notamment contribué à la réalisation des quatre premiers albums du groupe en prêtant sa voix pour Organix, Do You Want More ?!!!??!, Illadelph Halflife et Things Fall Apart. Son départ de The Roots remonte à 1999, et c’est le 29 juillet dernier sur Twitter que le crew a annoncé le décès de son ancien compère, alors seulement âgé de 47 ans.

Bien qu’ensemble ils aient bâti la scène underground hip hop de Philadelphie, le groupe subissait de multiples tensions internes, notamment une certaine concurrence entre Black Thought et son acolyte Malik. En 2002, Tariq Luqmaan Trotter abordait par ailleurs dans son titre Water les problèmes d’addiction de son ami aujourd’hui disparu…

Malik B. avait par ailleurs entamé une carrière solo après son aventure auprès de The Roots, en enregistrant deux albums : Street Assault en 2005, et Unpredictable dix ans après. Il avait de nouveau collaboré avec son ancien groupe pour des featurings en 2006 et 2008, sur les projets Game Theory  et Rising Down respectivement.

Pour le moment, les causes de la mort de l’artiste ne sont pas encore révélées du grand public…

Alice NICOLAS

Défiler vers le haut