Résoudre : *
22 × 16 =


Résoudre : *
22 + 9 =

Arrivé cet été en provenance de l’Atletico Madrid pour 120 millions d’euros, Antoine Griezmann a du mal à justifier cet achat depuis le début de saison. Auteur de quatre buts et 3 passes décisives en 15 matchs toutes compétitions confondues depuis le début de la saison, le Français est à la peine, tout comme son équipe, qui est très irrégulière et déçoit dans le jeu. Fantasmée depuis longtemps, l’entente entre Griezmann et Lionel Messi sur le terrain n’est, là aussi, pas à la hauteur des attentes. Interrogé par la télévision espagnole lors de la trêve internationale, le défenseur du FC Barcelone, Gerard Piqué n’a pas hésité à prendre la défense du nouveau venu en Catalogne. 

Piqué explique le pourquoi du comment

Invité à participer à l’émission La Resistancia sur Movistar+ jeudi dernier, celui qui s’est retiré de la sélection nationale après la coupe du Monde 2018 a été interrogé au sujet du début de saison plus que quelconque de son coéquipier français. Et le défenseur central ne s’est pas fait prier pour prendre la défense de ce dernier : « La Real Sociedad et l’Atlético Madrid sont des équipes qui jouaient pour lui. Au Barça on ne joue pas pour lui. Il doit chercher son espace. Il le trouvera parce qu’il a beaucoup de talent et de qualités ». Alors qu’il était la star de ses deux clubs précédents, Grizi n’est plus qu’une individualité au service du collectif à Barcelone. 

L’association Griezmann-Messi déçoit

L’arrivée de Griezmann chez les catalans l’été dernier a suscité bien des attentes… Surtout celle de voir enfin à l’oeuvre la prometteuse association entre ce dernier et Lionel Messi ! Au final, les blessures à répétition du génie argentin au début de saison et les performances en demi-teinte du meneur de jeu français auront eu raison de cette attente. Sur les quelques matchs que les deux joueurs ont pu faire ensemble, il y a eu du bon et du moins bon, comme lorsque le quintuple Ballon d’Or a totalement oublié son collègue d’attaque en ligue des Champions. La saison est longue cependant et il est trop tôt pour pouvoir juger de la réussite ou non de ce duo, qui manque encore clairement d’automatismes. 

Défiler vers le haut