Résoudre : *
8 ⁄ 2 =


Résoudre : *
17 × 3 =

rEFW73bQb2o

Depuis les années 90, le crew Wanted Posse ne cesse de réinventer le hip hop, au fil de ses influences et de ses collaborations. Le groupe à renommée mondiale a inspiré bon nombres de danseurs et chorégraphes de nos jours, et s’avère être un groupe pionnier de la danse hip hop…

Les prémisses de Wanted Posse commencent en 1990. Amada Bahassanne (dit « Badson ») décide de fonder un groupe de danse à Torcy, et est rejoint par ses amis Hagbé Djaguy (aka « Hagson »), Youssouf Camara (alias « Buck ») et Lumengo Hugo, « Yugson » de son surnom. L’année 1994 sonne l’arrivée d’Ibara Yoka (« Yoka ») et d’Olivier Awounou (plus connu sous le nom de « Saddam ») dans la formation. C’est durant cette année que le groupe se décide à s’appeler « Wanted Posse ». Le crew s’agrandit progressivement quand les trois jeunes danseurs Ousmane Sy (« Babson »), alors ancien footballeur qui était à l’école avec le metteur en scène du groupe Amada, et les frères Kim et Ndedi Ma Sellu (dits « Kimson » et « Dedson Killa ») se joignent au groupe… Il se trouve d’ailleurs que Kim et Yoka Ibara ont fréquenté la même école, durant les années 1995-1999. Depuis 1997, s’ensuivent les ajouts successifs des danseurs et chorégraphes Jean Mathieux (aka « Jamson ») et Serge Meang (« Meason »), Abdouraman Diarra (« Mamson ») et Abdu Ndiaye (« Abson »). Enfin, Wanted Posse se complète en 1998 quand Yaman Okur (« Yamson ») arrive de Cergy dans la troupe, suivi de Rem Soria (aka « Babyson »), d’Ibrahim N’Joya (dit « Joyson »), de Fabrice Ganot et de Vanessa. Enfin, la troupe est enfin au complet quand Cham (« Végéta »), Oumar Sy (« Baron ») et Khadija Kane (« Radiason ») intègrent Wanted Posse en 2000. Chaque membre de cet immense crew est danseur et chorégraphe, et c’est ensemble qu’ils créent et performent chacun de leurs spectacles.

Wanted Posse démarre donc ses shows dans les MJC de la région parisienne. Progressivement, le crew remporte les battles underground en concurrence avec d’autres groupes comme le Pokemon Crew, des concours tels que Juste Debout, Who is Who ou encore Funkystylez. Au fil de leurs victoires, le groupe acquiert une maturité artistique en se confrontant à la création chorégraphique. Le crew de Wanted Posse se rend notamment célèbre pour son inventivité scénique et sa technicité, décloisonnant les codes du hip hop pour les intégrer sur le terrain de la house et du break, par le biais d’un mélange de gestuelles et d’influences musicales particulières. Par cette fusion, le collectif crée ainsi le courant innovant du « hip hop newstyle », en valorisant l’aspect chorégraphique et la personnalité des danseurs (ce qui est assez innovant pour le milieu du hip hop européen). Le credo de Wanted Posse ? « L’individualité au service du groupe ».

L’an 2001 représente l’année charnière du crew : alors que les membres accueillent Junior dans le groupe, c’était sans compter son succès à l’émission télé de M6, La France un Incroyable Talent, que Junior remporte en solo en 2007. 2001, c’est aussi et surtout la victoire de Wanted Posse lors du Battle of the Year en Allemagne, ce qui prouve l’originalité et la force du collectif de Torcy. Le groupe est alors proclamé champion de France et sacré champion du monde à Brunswick, en Allemagne. Huit ans après, le crew continue de participer à de nombreuses compétitions internationales, et participe successivement aux Rencontres du Parc de la Villette, à la Breakin’ Convention de Londres et au concours Juste pour Rire au Canada. En 2011, Wanted Posse sera sacré meilleur groupe de l’année au Théâtre de l’Empire à Paris, et joue leur création Révolution en 2012. En 2013, le groupe fête ses vingt ans avec deux soirées animées par le speaker Youval à la Grande Halle de la Villette, en compagnie d’autres crews. La même année, Wanted Posse se présente à l’émission La France, Un Incroyable Talent pour accéder à une reconnaissance publique plus globale. En 2016, les membres du crew remportent avec leurs acolytes de West Gang la grande finale de la battle du Cercle Underground, à l’occasion de la onzième édition de l’événement. Entretemps, Wanted Posse intervient dans divers projets de comédies musicales (Les Dix Commandements, Roméo et Juliette, Macadam Macadam, Le Roi Soleil et plusieurs shows aux Folies Bergères). La compagnie travaille également avec plusieurs chorégraphes reconnus tels que Kamel Ouali, Redha et Blanca Li pour son film Le Defi (2002), et de célèbres artistes qui ne sont autres que Madonna, Rohff, Robbie Williams, Akhenaton, Kery James et Sheryfa Luna ! Wanted Posse est présent dans des théâtres et des scènes nationales, et tourne dans le monde entier pour présenter leurs propres créations : Badmoov, Konnexion, Trance ou encore Racine. Le groupe se produit donc en Europe, au Canada, au Japon, en Australie, au Nigeria et en Afrique du Sud.

Aujourd’hui, le crew de Wanted Posse continue d’exister par le biais de Lumengo Hugo (« Yugson ») et Hagbé Djaguy (« Hagson »). Composé d’une vingtaine de danseurs, la grande polyvalence des membres du collectif et sa capacité à évoluer dans le temps lui ont permis de perdurer. De ce crew-racine naît notamment une jeune génération de groupes de danse hip hop, et de nombreux groupes s’en inspirent, ou sont des annexes des membres du crew. On peut notamment songer au projet 100% féminin de Havoc Ladies crée par Mamson, le groupe DC Vortex dirigé par Yugson, The Kartel mené par Joyson, ou encore le projet Paradox-Sal par Babson. Tous ces projets contribuent à enrichir le groupe pionnier de Wanted Posse, véritable référence dans le milieu du hip hop. De nos jours, Wanted Posse continue malgré tout de créer des specacles qui fusionnent tous les styles et les genres : depuis 2015, Njagui Hagbé présente son spectacle Hybride, sorte de rencontre entre la danse urbaine et la guitare classique. Step on Strings est également crée en 2016, pour démontrer l’harmonie d’un quatuor à cordes avec un pianiste, accompagnés d’une danseuse classique à la gestuelle parfois hi hop… il n’y a pas à dire : le crew culte de Wanted Posse durera aussi longtemps que son inventivité et son goût de la battle s’avèrent fertiles pour créer tous ses nombreux projets !

Alice NICOLAS

Défiler vers le haut